Eskapad vous propose pas moins de 360 topos de randonnée à télécharger gratuitement (format pdf)
 
Logo Eskapad Rando
Le tour du Mont Viso en 4 jours
De la Roche Ecroulée au refuge Giacoletti (jour 1)
Hautes Alpes et Piémont
C'est une belle première journée au profil montant, qui permet de rejoindre l'Italie.
Sportif
11,7 km
6h30
2880 m
1400 m
460 m
Face nord du Mont Viso
Le Viso depuis Ristolas
La Traversette, tunnel des Alpes
Le Viso depuis le refuge Giacoletti
Cette première étape débute en douceur le long du Guil. Après Grand Belvédère du Viso les choses sérieuses débutent pour rejoindre le tunnel de la Traversette. Long de 75 mètres il permet de rejoindre l'Italie. Après une courte de descente et une traversée puis une dernière montée permet de rejoindre le refuge Giacoletti.

Le topo guide au format pdf disponible dans quelques heures en cliquant sur le bouton orange
 
15h ! C’est un départ tardif pour débuter ce mini-trek, mais la route pour rejoindre Ristolas était plus longue que prévu. Nous ne trainons pas dans nos dernières vérifications . Nous nous engageons sur une route goudronnée qui fait office d’échauffement. Le pic de Ségure (2990 mètres) se dresse fièrement sur notre droite. Un doute m’assaillit. Si c’était lui le Mont Viso ? Nous sommes vite fixés. Le Mont Viso et ses 3841 mètres se découvrent d’un coup au moment même où un troupeau de vaches longe le Guil. Nous voilà déjà au belvédère du Viso et nous nous ne lassons pas de cette impressionnante face nord. Au loin, nous apercevons le refuge du Viso à 2460 mètres. Nous remontons les alpages en direction de la ruine de la bergerie du Grand Vallon. Nous empruntons sur quelques mètres le GR58C et poursuivons vers le col de la Traversette. L’environnement se fait plus minéral et nous sommes tout étonnés de croiser un VTTiste sur ce chemin pierreux. A l’aplomb de la pointe del Lausiras nous apercevons enfin le col. Un jeune bouquetin, peu farouche, se laisse facilement approcher et photographier. Mais l’heure tourne, la fin d’après-midi touche à sa fin et nous sommes encore loin de l’objectif du jour, le refuge Giacoletti. Aussi, pour gagner quelques précieuses minutes, nous empruntons, pour le franchissement de la frontière, ce fameux tunnel (1) qui mène directement en Italie et la plaine du Po. Nous sommes accueillis par des bouquetins italiens et la fameuse « nebbia » juste en-dessous de nous est bien présente. Nous pressons le pas dans la descente. Une petite vérification sur la carte et nous voilà sur le sentier en balcon del Postino. Ce sentier est agrémenté de quelques passages techniques équipés de câbles et de barreaux qui aident à la progression. Une grosse montée que nous n’avions pas remarquée sur la carte nous met un peu plus dans le jus pour le repas. C’est donc à 19h15 que nous arrivons au refuge Giacoletti. Une douche rapide et nous voilà attablés avec un bon minestrone à avaler.

Votre avis - 0 Avi(s) - Note moyenne : 0/5

Aucun avis

Donnez votre avis sur cette randonnée

* tous les champs sont obligatoires

Note