Plus de 300 fiches rando à télécharger gratuitement pour randonner en toute liberté en Provence Alpes ou ailleurs
Logo Eskapad Rando
La Traversée du Grand Paradis
Du col Nivolet au refuge Benevolo (jour 4)
Val d'Aoste
C'est la journée des lacs, notamment dans la première partie. De belles vues sur les glaciers sont au programme.
Moyen
10 km
4h45
3082 m
825 m
870 m
marmotte du parco nazionale gran paradiso
lacs au col Nivolet
passerelle dans le Grand Paradis
Lac au dessus du refuge Benevolo
Une journée somptueuse et assez courte que l’on pourra compléter avec l’une ou l’autre des options pour en prendre plein les yeux !

Téléchargez le topo guide de cette quatrième journée du trek du Grand Paradis en cliquant sur le bouton orange.
7h30 ! Départ du refuge et aucun nuage à l’horizon. Je remonte sur quelques mètres la route du col Nivolet, histoire de prendre le sentier N°3C. Ce début de journée est fort agréable grâce à une pente modérée et régulière. De nombreuses marmottes prennent déjà un bain de soleil alors que les marmottons improvisent des jeux. Ce spectacle faunistique associé aux nombreux lacs que je rencontre est l’occasion de me servir de mon reflex. La vitesse moyenne n’est pas très glorieuse. Après ces divertissements une bonne montée mène au col Rosset où le panorama est toujours aussi grandiose. Je décide d’improviser une variante, en prenant à gauche du col pour rejoindre, par une arrête parfois effilée, la Pointe de Leynir à 3235. Je suis toujours en prise avec le Grand Paradis. Mais c’est le Mont Taou Blanc culminant à 3438 mètres tout proche qui attire mon attention. De nombreux randonneurs sont déjà perchés à son sommet. Un ajout de plus à une future liste de course à faire dans le secteur. Retour au col Rosset et début de la descente. Midi est bien entamé, et il est temps de trouver un lieu paisible pour le pique-nique. En m’écartant quelque peu du chemin, je trouve sur ma droite un petit lac que je rejoins en dix minutes. Idéal de tranquillité, une petite sieste salvatrice complémentera mon déjeuner. La suite de l’itinéraire sur le sentier 13A n’est qu’une formalité. De la descente ou presque jusqu’au refuge Bénévolo. 16h00 au refuge. La forme est là, est j’ai encore des démangeaisons dans les jambes. Un coup d’œil sur la carte et je décide de monter au lac de Tsanteleina et je ne regrette pas mon choix. Le glacier éponyme vient mourir sur ses rives. Que du beau. Pour le retour je décide de faire le tour du Truc de Tsanteleina. Je découvre une géologie spectaculaire dans une sorte de vastes cirques où logent plusieurs glaciers. Finalement l’heure avance, il est temps de gagner le refuge.

Votre avis - 0 Avi(s) - Note moyenne : 0/5

Aucun avis

Donnez votre avis sur cette randonnée

* tous les champs sont obligatoires

Note