Suite au confinement imposé par le gouvernement toutes les activités de pleine nature sont interdites en France.
 
Logo Eskapad Rando

Presqu'île de Giens (Ouest)

Côte Varoise
La partie ouest de la presqu’île de Giens, sauvage et découpé, offre un incroyable panorama sur la rade de Toulon
Moyen
11 km
5h00
toute l'année
100 m
500 m
itinéraire de randonnée de la presqu'ile de Giens

Accès à la randonnée Presqu'île de Giens (Ouest)

Depuis Marseille traverser Toulon et continuer sur l'autoroute A57 puis tourner à droite sur la A570 jusqu'à Hyères. Tourner à droite en direction de la presqu'île de Giens. Continuer tout droit puis tourner à droite vers le village de Giens. Départ devant l'église. De Nice, aller jusqu'à Hyères par l'A8 puis l'A570.

Itinéraire de la randonnée Presqu'île de Giens (Ouest)

Je débute la randonnée depuis le charmant petit village de Giens à exactement 59 mètres d’altitude! Je prends la direction du Port de Niel. Je profite de la vue sur le double tombolo qui relie le continent à la presqu’île de Giens. Après seulement 5 minutes de marche, je bifurque à droite sur le chemin des Barques pour rejoindre la Madrague. Quatre cents mètres après le petit port de pêche, je file à droite sur une petite sente qui m’amène à la calanque du Four à Chaux. C’est ici que débute la partie sauvage de la presqu’île de Giens. Je me fie aux balises jaunes du sentier du littoral. Ce sentier de randonnée longe l’île de la Redonne, l’île Longue, celle de la Ratonnière et enfin celle des Fourmigues pour atteindre la pointe des Chevaliers, point le plus occidental de la presqu’île de Giens. La vue sur la rade de Toulon est imprenable. Après cette pause contemplative, je poursuis la randonnée vers la pointe des Salis et son ancien phare à huile. J’entame désormais la partie sud-ouest de la presqu’île de Giens. Le sentier est une succession de courtes montées et descentes pour finalement atteindre la plage d’Escampobariou où la baignade est possible. Un peu plus loin la plage de Darboussière aux accents de Seychelles permet aussi un bain dans la Méditerranée. Je continue la randonnée sur la presqu'île de Giens, toujours sur le sentier du littoral pour atteindre le charmant port du Niel qui offre une vue sur l’île du Grand Ribaud. La suite de l’itinéraire n’est à entreprendre que par mer calme car le sentier passe au plus proche de l’eau. Je passe devant la psicine d'un hôtel puis je remonte une rue puis des escaliers assez raides pour rejoindre Giens, synonyme de fin de la randonnée.
 
Lire la suite

Masquer le texte

Topo PDF

Carte de la randonnée Presqu'île de Giens (Ouest)

En savoir plus sur la presqu'île de Giens :

Des fouilles archéologiques attestent d’une occupation grecque, puis romaine (découverte d’un bateau romain, datant de plus de 2000 ans et chargé de 6000 amphores, non loin du port de la Madrague). D’autres visiteurs sont venus piller la presqu'île : barbaresques, corsaires d’Alger… Raymond ORTOLAN, Roi de Naples et Comte de Provence, est le 1er possesseur de la presqu’île de Giens en 1284. Ses héritiers se sont succédé jusqu'en 1519, date à laquelle Boniface DE PONTEVES a racheté la Seigneurie de Giens. Les PONTEVES-GIENS se sont succédé jusqu'en 1848. Puis, les terres de Giens furent pour la plupart acquises par Mr Le Goff. En 1978, l’Etat affecte ses terrains au Conservatoire du littoral qui va alors entreprendre une maîtrise foncière des espaces encore naturels sur ce site. La position de la presqu’île dans le Bassin de Méditerranée occidentale est remarquable. La presqu'île de Giens est pointée vers le Sud et l'Afrique. Axée nord-sud sur une côte plutôt est-ouest, elle s'avance en mer de 5 km. C'est par rapport à cet axe nord-sud de la presqu'île que se disposent symétriquement les côtes ibériques et italiennes du bassin. On notera que les îles sont à la même latitude (43°N) que le Cap Corse situé plein est. La presqu'île de Giens est bien connue des géographes pour son double tombolo, c'est-à-dire deux bandes de sable de 4 km isolant des marais, traités jusqu'à récemment pour le sel. La Presqu'île de Giens, au Sud de Hyères, est constituée de collines rocheuses primaires. Avancées de 5 km en mer, ces collines sont entourées par la mer de tous côtés. La partie sud est plus escarpée. Cette pseudo-île est reliée au continent par un isthme de 4 km dont l'originalité est d'être double deux bandes de sables dunaires ou tombolos. Le tombolo à l'Est, d’une largeur de 400 mètres, assez urbanisé et le tombolo occidental, très étroit (25 à 50 m), fragile. Il est utilisé depuis 1969 par le passage d'une route et d'une conduite d'eau. On explique généralement l'origine du double tombolo comme due au rattachement de l'île de Giens au continent par des flèches de sable alimentées par les sédiments des rivières. Une autre explication se fonde sur le fait suivant: Il y a 18 000 ans le niveau de la mer, du fait de la dernière époque glaciaire, était à la côte -125 m. Les plages et les criques rocheuses étaient au Sud des îles actuelles. Avec la montée des eaux, les îles se sont progressivement formées, la dernière à venir étant Porquerolles. A mesure le sable des plages, drossé par la mer, et les embouchures des rivières, a reculé vers le continent. Ainsi, vers la fin du Quaternaire, Giens est plutôt en train de devenir une île, les plages en reculant venant presque se rejoindre derrière "l'île". Source : apgiens.com
Lire la suite

Masquer le texte

Votre avis - 0 Avi(s) - Note moyenne : 0/5

Aucun avis

Donnez votre avis sur cette randonnée

* tous les champs sont obligatoires

Note